+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

Développeur web

Développeur web en pénurie, un secteur qui recrute !

Dans un monde où le numérique prend une place de plus en plus importante, le développeur web est une denrée rare que s’arrachent les entreprises en France comme à l’international. Une tendance confirmée par les études de nombreux sites d’emploi ces dernières années. Proposant des salaires attractifs, le métier nécessite des compétences précises et une parfaite connaissance des langages informatiques.

Au travers des formations CDA – Concepteur Développeur d’Applications et ETGL – Expert en Ingénierie de Développement et logiciels, l’école supérieure du numérique AFTI forme les futurs spécialistes du développement web. Un système en alternance qui combine théorie, savoir-faire et expérience pour attirer l’œil des recruteurs.

 

Qui est réellement le développeur web ?

Faisant preuve d’une grande polyvalence, le développeur web allie des méthodes d’analyse et de programmation pour concevoir divers logiciels et applications. En plus de ses connaissances techniques, il doit être capable de se montrer créatif ou rigoureux selon les besoins et de s’adapter rapidement à la situation. Avec l’omniprésence des smartphones, écrans et autres objets connectés, ses compétences sont particulièrement nécessaires dans tous les secteurs liés à Internet. Maitrisant les différentes lignes de codes et les langages informatiques, on le retrouve dans les ESN, agences web ou chez les éditeurs de logiciels.

Deux grands profils se distinguent avec le développeur web classique de formation Bac+2 ou Bac+3 et les ingénieurs en développement de niveau Bac+5. Si le premier affiche un salaire situé entre 26 500 euros et 37 000 euros avec un peu d’expérience, un développeur Back-end expert en Php ou Javascript peut espérer obtenir de 38 000 à 65 000 euros. Tout dépend de leurs compétences et des spécialités de niche comme l’intelligence artificielle, la Data visualisation, la programmation embarquée ou autres…

 

Une demande grandissante sur le marché du travail

Le métier de développeur a grandi avec internet et continue d’évoluer avec le numérique. En France, la demande tourne autour de 50 000 à 60 000 développeurs chaque année. Rien d’étonnant à ce qu’ils apparaissent en pole position des postes les plus recherchés dans une étude réalisée par le site de recherche d’emploi RegionsJob. Avec l’essor du web et de l’informatique à la demande, il devance même les techniciens support et les ingénieurs d’études.

À l’heure où la transformation digitale des entreprises bat son plein, les développeurs web sont activement plébiscités sur le marché du travail. Bien supérieur à l’offre, la demande émane de tous les secteurs et pas seulement des entreprises de service numérique. Les grands groupes du luxe à l’industrie, en passant par la banque et le commerce, mais aussi les PME-PMI, recrutent des développeurs en fonction de leurs besoins.

 

Pourquoi le profil de développeur web est-il si recherché ?

La raison d’une si grande demande réside dans les besoins web ou numériques des institutions et sociétés de toutes tailles. L’Internet est devenu essentiel pour tous les organismes professionnels qui font appel aux développeurs pour mettre au point de nouvelles applications, assurer le bon fonctionnement sur tous les supports et réaliser la maintenance des systèmes. Les entreprises comptent sur leur polyvalence pour les épauler et retranscrire une solution informatique à travers les langages de programmation.

De son côté, l’offre que représentent les développeurs web sur le marché de l’emploi reste stable. Une réalité qui explique la hausse considérable des salaires proposés par les recruteurs pour dénicher les perles rares, parfois même dès la sortie de l’école.

 

Loin d’être frappé par la crise, le développement web et logiciel est un métier d’avenir. Il promet des missions de plus en plus passionnantes dans un contexte numérique grandissant et omniprésent. Il offre également de belles perspectives d’évolution autour de la gestion et du management de projet. Intégration continue, algorithmique, langages, modélisation, virtualisation, Cloud computing et bien d’autres compétences sont au programme des divers cursus proposés par l’AFTI pour former les développeurs de demain.