+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

On apprend quoi dans une école d’ingénieur informatique ?

Le statut d’ingénieur a toujours bénéficié d’une aura de prestige. Très appréciée par les recruteurs, la formation des écoles d’ingénieur met en avant un apprentissage plus pratique que théorique.

Elles sont aujourd’hui 205 sur le territoire français. De quoi affiner au mieux le projet professionnel de leurs diplômés. Parmi les spécialisations les plus demandées, l’informatique se distingue. Un secteur en perpétuelle progression dans lequel les étudiants doivent apprendre à résoudre les problèmes les plus complexes grâce à l’ensemble des connaissances acquises. Mais entre les différents établissements, quel est le contenu qui fait la renommée de nos ingénieurs informatiques ?

Écoles d’ingénieur informatique généralistes

Reportage Xavier Granet

L’enseignement général est un élément important. Il apporte à tous les futurs ingénieurs une base solide en mathématiques appliquées, de l’analyse aux probabilités, en passant par les statistiques. Une étape indispensable pour former les grands esprits de demain, qui aide à appréhender les différentes problématiques et à consolider le processus de réflexion.
Les langues étrangères ont également une importance primordiale.

L’informatique se compose de nombreux termes anglophones et les différents projets conduisent bien souvent à traiter avec l’international. Les écoles l’ont bien compris. Elles adaptent leur programme et multiplient les partenariats avec des entreprises étrangères.
D’autres matières sont abordées afin de couvrir l’ensemble des domaines où l’informatique tient une place importante, telles que les stratégies marketing ou la finance.

Chef de projet informatique en devenir

La partie méthodologique et organisationnelle n’est pas à négliger. La gestion de projet est une part importante du parcours et risque de concerner nombre des diplômés une fois sur le marché de l’emploi. Coaching en groupe et travail en commun sont essentiels pour développer les automatismes de préparation, de réalisation et de mise au point des différents projets. Un processus qui vient s’ajouter aux connaissances techniques pour superviser l’ensemble de l’intégration ou du développement de la solution finale.

L’informatique de la filière généraliste

Idéal pour les étudiants qui n’ont pas encore une idée claire de leur futur, l’école généraliste pour ingénieur informatique permet de s’essayer à de nombreux domaines. Petit à petit, des options seront proposées afin d’affiner un projet professionnel. Lors des 3 à 5 années d’étude, le niveau des matières s’intensifie jusqu’à l’obtention de certifications avancées. Cela débute par un perfectionnement des langages de programmation et des algorithmes :

  • HTML
  • PHP
  • JAVA
  • C et C++
  • UNIX
  • SCRIPT

Afin d’obtenir une culture informatique complète, de nombreuses matières sont étudiées tout au long du programme. Elles peuvent varier en fonction de l’école d’ingénieur informatique choisie et le niveau de leur formation augmente au fil des ans. Tout est mis en œuvre pour approfondir les points qui seront déterminants sur le marché du travail, sans pour autant cibler un domaine précis. Parmi les différentes branches, on retrouve :

  • Le génie logiciel
  • Les réseaux informatiques
  • Les télécommunications
  • La cryptographie
  • La sécurité web
  • L’architecture matérielle
  • Les systèmes d’exploitation
  • La conception de systèmes d’informations
  • La gestion de bases de données.

Pour devenir un futur spécialiste en nouvelles technologies, l’apprenti ingénieur informatique en section générale perfectionne ses connaissances avant de choisir une orientation précise. Les plus courageux opteront pour une sixième année de mastère spécialisé.
Que le choix se porte sur une école d’ingénierie informatique post prépa ou post bac, les enseignants adoptent tous une approche professionnelle. Outre la possibilité d’effectuer sa formation en alternance selon les cursus, de nombreux stages rythment le quotidien des étudiants afin d’engranger un maximum d’expérience.

Reportage Xavier Granet

Écoles d’ingénieur informatique spécialisées

Souvent disponibles à partir de bac + 2 et au-delà, elles s’adressent à ceux qui désirent se lancer dans un domaine bien précis. À l’exemple de l’école d’informatique et des hautes technologies du numérique AFTI, elles proposent des formations plus approfondies et s’accompagnent de stages en milieu professionnel pour une immersion en douceur dans le monde de l’entreprise. Les spécialisations les plus fréquentes sont le développement logiciel, l’ingénierie de réseaux et l’administration de système d’information, ainsi que la sécurité informatique. Mais on en retrouve une myriade d’autres, notamment dans des secteurs d’activité particuliers :

  • Intelligence artificielle
  • Analyse de donnée
  • Technologie internet
  • ERP
  • Multimédia
  • Big data
  • Robotique
  • Environnement
  • Électronique
  • Automobile
  • Numérique
  • Agronomie
  • chimie
  • BTP
  • Nano technologies
  • Systèmes industriels
  • Drones
  • Transports
  • Finance
  • Biotechnologies
  • Énergie
  • Télécommunications

 

Difficile de tous les citer, mais ces spécialisations permettent aux diplômés de s’adapter rapidement aux nouveaux métiers de l’informatique et à sa constante évolution. Un ensemble de compétences très recherché sur le marché de l’emploi et qui offrent de nombreux débouchés avec un salaire confortable.

Le développement logiciel

De plus en plus demandée avec l’avènement de l’intelligence artificielle, la spécialisation en génie logiciel est un incontournable des écoles d’ingénieur informatique. L’AFTI propose des cours de programmation algorithmique avancés et les accompagne de formations en méthodologie, droit informatique, gestion de projet et même entrepreneuriat.
Grâce au mode projet, des travaux semblables à ceux effectués en entreprise sont réalisés au quotidien. Ils permettent de consolider les connaissances et de les mettre en application. Ainsi lors des 24 mois d’apprentissage, la formation englobe de nombreux domaines :

  • Objets connectés
  • Conception d’objet
  • Cloud computing
  • Modélisation
  • Programmation embarquée
  • Programmation mobile
  • Intégration continue
  • Architecture web
  • Virtualisation
  • Sécurité du développement…

Chaque année le cursus d’expert développeur et génie logiciel pour ingénieur informatique de l’AFTI débute par 9 à 12 semaines de formation. Le programme des mois suivants se compose de 3 semaines en entreprise pour 1 semaine d’enseignement. De quoi se préparer pleinement pour la vie active.

L’ingénierie de réseaux et l’administration de système d’information

Les futurs directeurs informatiques, responsables techniques et techniciens réseau ont à leur disposition un panel de formations selon leur profil. Avec le besoin grandissant en voix, donnée et image des entreprises, les réseaux et les systèmes d’information sont devenus un point central de leur fonctionnement. Les différents cursus en alternance mis en place à l’AFTI conduisent à une parfaite maitrise de l’ingénierie des réseaux et de l’administration de système.

En fonction de sa spécialisation, l’ingénieur informatique en herbe aborde divers thèmes :

  • Cloud Computing
  • Architecture des réseaux
  • Sécurité des infrastructures
  • Réseaux mobiles
  • Virtualisation
  • Gestion de projet
  • Méthodologie ITIL
  • Communication unifiée
  • Green IT
  • Migration IPv4 vers IPv6…

La sécurité informatique

Avec la multiplication des objets connectés dans notre vie quotidienne, la cybercriminalité fait de plus en plus peur. La sécurité informatique est un domaine en pleine expansion où le personnel qualifié est très demandé. Avec des programmes de 2 ans en alternance, L’AFTI est devenu un acteur incontournable de la formation d’ingénieurs et d’architectes en cybersécurité. En partenariat avec des entreprises reconnues du secteur et des intervenants experts, l’enseignement met en pratique des projets innovants pour accompagner la carrière des étudiants. Pour mener à bien l’apprentissage de chaque ingénieur informatique dans son expertise en cybersécurité, les formations abordent des points précis :

  • Architecture réseaux sécurisés
  • Projet d’architecture cyber résiliente
  • Investigation numérique
  • Gestion de crise
  • Reverse engineering
  • Cryptologie appliquée
  • Intrusion et riposte sur agression
  • Analyse et gestion des risques
  • Définition de la politique de sécurité
  • Rédaction de rapports d’Audit