+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

Numérique et éducation

Le numérique au secours de l’éducation

Suite au confinement mis en place pour atténuer la propagation du Covid-19, le numérique a pris une place essentielle dans l’éducation. Une évolution accélérée qui a placé sur le devant de la scène de nouvelles façons d’apprendre et des bénéfices indéniables en matière d’apprentissage. À l’aube d’un bouleversement en la matière, les entreprises sont nombreuses à proposer des solutions numériques toujours plus poussées pour accompagner les professeurs et les étudiants. Puisant dans des concepts comme l’intelligence artificielle et le digital learning, les développeurs de demain ont du pain sur la planche pour révolutionner une éducation numérique tournée vers l’avenir.

Avec ses formations en développement logiciel ETGL et applications CDA, l’école supérieure du numérique AFTI apporte un ensemble de compétences et de savoir-faire pour répondre aux besoins des recruteurs. Le déroulement en alternance des divers cursus procure une expérience très appréciée dans leur processus de décision.

 

L’éducation numérique offre de nouvelles solutions en perspective

Si le numérique restait cantonné en arrière-plan du système éducatif, les impératifs consécutifs à la crise du Covid-19 poussent l’ensemble des écoles et institutions du territoire à repenser leurs méthodes. Largement plébiscité pour permettre une continuité pédagogique, il contribue la pluralité des apprentissages dans le but de s’adapter aux besoins de chaque élève. C’est là son avantage principal. À travers différents outils, les étudiants sont capables d’apprendre à leur rythme de manière plus personnalisée en fonction des connaissances à acquérir.

Proposant un échange interactif, les ressources numériques sont essentielles à des méthodes comme la pédagogie inversée. La théorie est alors abordée à la maison au travers de fichiers divers, pour finalement réaliser la pratique en classe en compagnie du professeur.  Le recours à des logiciels, des applications et des plateformes numériques jouent un rôle essentiel dans le développement de la créativité et de la motivation des étudiants. Des supports variés allant de la vidéo à l’infographie favorisent le partage des idées et la mémorisation avec des concepts comme le design learning.

Les solutions d’éducation numérique se multiplie depuis quelques mois, l’AFTI et l’Aforp avaient anticipé se besoin de formations individualisées et à distance en créant il y a 3 ansavec le réseaux des Pôles formation UIMM, leur propre plateforme de formation à distance Easi qui proposent de nombreux contenus mutualisé et un outils pour animer des classes virtuelles. Les entreprises spécialisées, créatrices d’applications et de logiciels se surpassent pour faciliter l’accès aux données et apporter des services adaptés à chaque besoin. À cela s’ajoute l’apport des neurosciences cognitives pour améliorer la qualité de l’apprentissage à travers des points essentiels comme l’attention, l’engagement actif, le retour d’information et la consolidation.

 

Personnalisation de l’apprentissage et intelligence artificielle

En optimisant notre manière d’apprendre, l’éducation numérique puise dans les multiples possibilités qu’offre l’intelligence artificielle. Il en résulte de nouveaux outils mis au point par une étroite collaboration entre chercheurs, développeurs et bien sûr enseignants. L’objectif n’est pas de changer complètement les méthodes, mais d’apporter une aide aux étudiants pour un apprentissage plus efficace et personnalisé. L’utilisation du deep learning en lien avec les sciences cognitives va permettre de diversifier les modes d’enseignement grâce à la collecte et l’analyse de données. En fonction du développement des compétences de chacun, l’IA va permettre de déterminer un modèle d’apprentissage basé sur la motivation. Au fil des activités proposées, les progrès sont mis à jour et le champ des acquis s’étend à de nouvelles compétences. Les méthodes employées et les résultats sont analysés à leur tour, tandis que la validation des connaissances offre une source de motivation.

Le but de l’intelligence artificielle n’est pas de remplacer le professeur. Qu’ils s’agissent de collégiens, d’étudiants post-bac ou de formations en entreprise, elle joue un rôle de conseil auprès des formateurs. De son côté, le recueil de données d’apprentissage doit toujours s’effectuer en toute transparence et dans le respect de la norme RGPD.

On retrouve ce principe de personnalisation de l’IA dans le service spécialisé en remise à niveau orthographique Projet Voltaire. Disponible pour toutes les personnes de 7 à 77 ans, cet outil numérique va contribuer à repérer les connaissances et les lacunes des participants. En utilisant l’ancrage mémoriel®, l’intelligence artificielle va se concentrer sur les points faibles pour favoriser une progression. Au fil des exercices, les erreurs disparaissent et la difficulté peut augmenter. Avec plus de 5 millions d’utilisateurs, le Projet Voltaire propose des activités ludiques et originales afin de favoriser l’attention et l’envie d’apprendre. Le groupe Aforp auquel appartient l’Afti, utilise depuis plusieurs années cet outils pour remettre à niveau l’ensemble de ses apprentis.

 

Cours à l’école et à distance : vers une hybridation

L’éducation numérique parvient à maintenir le lien entre les élèves et les professeurs à distance. Elle favorise les échanges en offrant des possibilités de personnalisation. Si une grande part de présentiel à l’école reste indispensable, l’enseignement à distance offre des solutions de plus en plus abouties pour s’assurer de la bonne progression et de la motivation de chacun.

Pour y parvenir, bon nombre de logiciels ont vu le jour et se révèlent dorénavant indispensables. Ainsi, les espaces de collaboration virtuels et plateformes se multiplient pour proposer des cours complets, réagir de manière interactive, effectuer des commentaires et obtenir des corrections de manière personnalisée.

 

Une chose est certaine, l’éducation numérique a encore de beaux jours devant elle et de nombreux progrès sont encore à venir. Pour préparer efficacement les futurs ingénieurs informatiques et développeurs, l’AFTI combine un large panel de compétences au sein de ses formations. De quoi maîtriser les différents types de programmation mobile ou embarquée, les langages, la modélisation, l’algorithmique, l’UML, la virtualisation et de nombreuses autres connaissances essentielles.