+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

[Fiche métier] Chef de projet logiciel, à quoi ça ressemble ?

Envie de devenir chef de projet logiciel ? L’AFTI propose des formations de qualité pour les jeunes ingénieurs afin de vous garantir une réelle expérience professionnelle et maximiser vos compétences. Mais avant de vous donner la solution, voyons ensemble les différentes facettes d’un métier où se combinent responsabilités, connaissances et travail en équipe.

La bonne recette : expertise et expérience

Chargé de coordonner l’ensemble de la création de programmes spécifiques, le chef de projet logiciel possède de solides connaissances en informatique. Du développement à l’intégration, en passant par l’architecture du réseau, il doit maîtriser tous les aspects de son travail afin de superviser les différentes équipes. Avec un minimum de 5 ans d’études post bac, le chef de projet logiciel junior peut espérer un salaire avoisinant les 2300 euros.
Un poste qui ne s’obtient pas avec sans un savoir bien précis. À moins d’être un spécialiste dans le domaine en question, cela implique de faire ses preuves en tant qu’ingénieur en développement ou de réalisation. En travaillant sur un projet, on en apprend les tenants et les aboutissants nécessaires pour en assurer la gestion partielle, puis complète.

Pour toutes ses raisons, la formation d’expert en conduite et ingénierie de logiciels et systèmes de l’AFTI permet une immersion idéale dans le monde professionnel. En alternance, elle s’étale sur 2 ans pour des bac + 5 souhaitant multiplier leurs compétences ou des bac + 3 informatique désireux de poursuivre leurs études. Une mise en condition idéale sur des travaux réalistes, très proches de ceux auxquels les chefs de projets logiciels sont confrontés au quotidien.

Le rôle du chef de projet logiciel

1/ Analyse de projet et relation clientèle

La mission du chef de projet logiciel débute avec le client, auprès duquel il définit toutes les spécificités du produit. Il est essentiel d’instaurer un dialogue cohérent qui inspire à la fois le sérieux et la confiance. Il doit cerner avec exactitude les besoins du client ainsi que les points essentiels à la réalisation du projet :

  • Délais
  • Budget
  • Prérequis du client
  • Caractéristiques techniques

Pour cela, il étudie le processus de création du logiciel dans son ensemble. Il collecte la totalité des informations et détermine la faisabilité technique. Le chef de projet logiciel tient également un rôle important dans l’avant-vente du produit. Il participe activement à l’élaboration des offres commerciales et à leur contrôle.

2/ Réalisation du cahier des charges

Phase primordiale de la gestion de projet, la réalisation du cahier des charges consiste à détailler la solution informatique point par point. Toutes les caractéristiques de la conception de l’application doivent être stipulées afin d’établir une architecture technique précise et ordonnée. Les principaux axes abordés sont :

  • Présentation et objectifs du projet
  • Besoins du client
  • Ressources indispensables
  • Contraintes
  • Étapes techniques
  • Délais
  • Coûts

3/ Planification en amont

Consécutivement au cahier des charges, le chef de projet logiciel s’assure de la bonne marche des opérations. Il réalise un planning précis dans lequel figure la succession des différentes actions à accomplir pour la livraison de l’application logicielle. C’est à lui que revient la charge de concevoir l’ensemble de la solution technique :

  • Lister le cheminement des tâches
  • Effectuer l’inventaire des livrables
  • Définir les outils techniques nécessaires
  • Choisir l’équipe et le niveau de qualification
  • Gérer les risques et les contraintes
  • Conduire le déroulement du projet
  • Veiller au respect du budget et du planning
  • Contrôler la conformité des normes
  • Valider la solution

4/ Supervision et mise en œuvre

Qu’il s’agisse de prestataires externes ou de personnel en interne, le chef de projet logiciel assure une direction totale ou partielle dans la réalisation du logiciel. Il est en charge de la coordination du travail fourni par les intervenants sélectionnés pour le projet. Avec pour rôle principal la gestion des équipes, il joue un rôle de passerelle pour veiller à une parfaite communication et synchronisation des différentes parties. Il intervient aussi bien dans le suivi technique que financier et peut diriger de 3 à plus de 15 personnes.
Avec des connaissances globales dans chaque spécialité, il est à même de dialoguer avec les experts de nombreux domaines et d’en référer au client au fur et à mesure de l’avancée du projet. Son poste impose au quotidien de :

  • Manager
  • Établir des priorités
  • Favoriser le travail en équipe
  • Encadrer et animer
  • Coordonner les actions des développeurs
  • Négocier avec les clients
  • Gérer les conflits
  • Transmettre son expertise

Les compétences du chef de projet logiciel

La formation d’un chef de projet logiciel se doit d’être complète et variée. Aussi bien en relation avec les clients qu’avec les différentes équipes d’intégration, il est impératif de posséder un bagage à la fois technique, relationnel et gestionnaire.
Il affiche tout d’abord d’excellentes connaissances en programmation et en développement de logiciels. Pour assurer la gestion d’un projet, il est important d’en maitriser tous les aspects techniques et fonctionnels. C’est un point essentiel pour fédérer les membres qui composent l’équipe de réalisation. Un chef de projet logiciel doit savoir :

  • Coder dans différents langages
  • Concevoir et améliorer des applications informatiques
  • Faire dialoguer différents logiciels
  • Assurer la sécurité des applications
  • Comprendre et expliquer le travail de chacun
  • Réaliser des tests d’intégration

Le chef de projet logiciel montre des qualités d’écoute et de management auprès de ses nombreux interlocuteurs. Pour mener à bien le développement et le déploiement informatique de son produit, il doit avoir le goût du travail en équipe avec les différentes personnes qu’il dirige. La communication est essentielle. Cela débute par une bonne prise de contact avec le client et se concrétise en motivant avec efficacité l’ensemble des membres actifs du projet.

C’est pourquoi la formation de l’AFTI aborde des thèmes essentiels dans le but de consolider toutes ces compétences. Les algorithmes et langages sont poussés jusqu’à un niveau avancé, de même que l’architecture web, la programmation embarquée et mobile. Conjointement à la gestion de projet, des connaissances en droit informatique et méthodologie viennent s’ajouter pour vous assurer une parfaite maitrise de vos futures missions. Des cours spécifiques complètent la formation pour obtenir un large spectre d’expertise :

  • Cloud computing
  • Modélisation
  • Analyse et conception d’objets
  • Virtualisation
  • Sécurité du développement
  • Objets connectés…