+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

Informatique et immobilier - CFA AFTI

Immobilier & Tech : le numérique emménage

Le numérique est partout, même dans la pierre. L’immobilier était l’un des bastions les plus hésitants face à la digitalisation, jusqu’au jour où il s’est fait prendre d’assaut par Leboncoin.
On assiste aujourd’hui à une émergence de startups dans ce domaine, que ce soit dans la construction, la vente et la location, le tout au bénéfice des pionniers du domaine et des résidents.

Du béton et de la data

L’évolution de la modélisation des données du bâtiment (Building Information Modeling, ou BIM) a complètement changé la façon dont on gère un projet immobilier. Historiquement construite en miniature, puis lentement passée à la numérisation, la modélisation permet à l’architecte de créer, visualiser et concrétiser un design.

Aujourd’hui, la modélisation prend en compte un bon nombre de paramètres : la disposition de l’œuvre dans son environnement, sa stabilité sur un type de terrain, l’estimation du temps et des ressources nécessaires à la construction.

Cette modélisation a permis énormément d’avancées donnant la possibilité de prévoir et juger de la viabilité d’un projet immobilier. C’est d’ailleurs ce type de technologies extrêmement précises qui sont mises en œuvre pour rénover des œuvres historiques, comme c’est le cas pour la Sagrada Familia de Barcelone.

Beaucoup d’entreprises se sont lancées sur ce type de modèle mélangeant la virtualisation 3D, la Virtual Reality et l’Architecte Réality, parfois même le machine learning. De l’architecture, aux murs porteurs, en passant par les canalisations, ou même les câbles électriques, le modèle de l’entreprise Bloc in Bloc prévoit tout pour que tous les acteurs, de l’architecte au chef de chantier, soient coordonnés à la poignée de porte près.

N’est pas architecte qui veut

Créer sa propre maison a toujours été un rêve partagé par tous. Que vous soyez fan des Sims ou simplement soucieux de choisir un logement à votre goût, votre mot importe lors de la construction de votre futur chez vous.

Dans ce contexte, difficile pour un résident de manifester son imagination, d’expliquer clairement ce que l’on veut. Quant à l’architecte, convaincre ses clients de suivre son expertise, aussi juste soit-elle, n’est pas des plus aisé.

C’est là qu’entre en jeu la Réalité Virtuelle : elle améliore considérablement l’expérience du client en concrétisant ses besoins, et permet à l’architecte de lui faire des propositions et de valoriser son expertise.

Nous ne sommes pas encore au point de nous séparer de l’architecte, en laissant la main directement au client, mais plutôt de proposer un service hautement qualitatif en créant le logement parfait.

C’est ce que cherche Architect Reality, qui propose un service de réalité virtuelle à l’aide d’un casque, ou bien virtualisée sur smartphone, afin de valider avec les différents acteurs la marche à suivre.

 

Ventes et locations

Les agences immobilières ont eu à faire face à une concurrence arrivée tout droit d’internet : LeBonCoin, Seloger ou même SuperImmo se sont très vite développés, au grand dam des intermédiaires du secteur.

Plutôt que de faire concurrence à ces nouveaux canaux, les agences ont dû s’approprier les nouveaux usages. Ces agences maîtrisent le marketing digital : elles s’infiltrent sur ces sites pour proposer leurs propres offres, profitent des réseaux sociaux, optimisent leur site pour la recherche Google (SEO), personnalisent leur offre grâce à la big data.

Du côté des particuliers, beaucoup de startups ont vu le jour ces dernières années pour aider à la mise en relation, comme Locatme, l’aide à l’assurance bail entre propriétaire et locataire par Loker, ou la sous-location légale assurée par Smart-Renting. Tout est fait pour soulager les propriétaires comme les locataires des dures épreuves du logement. De la mise en relation aux démarches administratives, presque tout problème a sa solution startup, quasi automatisée.

Ce bastion qu’était l’immobilier a vite succombé aux nouveaux usages digitaux, de la construction à la simple location, tout a vite changé pour plus de transparence et de facilité.

C’est la raison pour laquelle l’immobilier vise sur le futur de son usage : du béton connecté aux murs amovibles, l’arrivée de la maison complètement connectée et des logements mutualisés promet de belles péripéties pour l’avenir.