+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

Maquettage informatique - CFA AFTI

Le maquettage informatique, ça vous parle ?

Qu’il s’agisse d’un site web, d’un logiciel ou d’application, l’aspect visuel et ergonomique est d’une importance capitale. Il doit satisfaire pleinement l’expérience utilisateur et répondre aux exigences du client final. C’est ici que le maquettage entre en compte. Il va permettre de présenter l’interface globale et de recueillir les divers avis pour perfectionner le produit. Une série d’étapes essentielles pour s’assurer de livrer un produit de qualité.

L’enseignement de l’AFTI aborde des projets concrets et stimulants. Des compétences qui passent irrémédiablement par le maquettage afin d’acquérir une technique et une expérience en adéquation avec le marché du travail.

Réalisation d’une maquette fonctionnelle

Après la première phase de réflexion, le maquettage est pris en charge par les ingénieurs designers et les chefs de projet. Ils vont constituer un visuel interactif du futur logiciel, application ou site web, de manière simplifiée pour la confronter au ressenti du client ou des utilisateurs. Il sera réalisé autant de fois que nécessaire pour obtenir une ligne conceptuelle adaptée.

Le maquettage informatique débute toujours par un échange des équipes afin d’en définir les grands axes. La maquette doit refléter l’image de l’entreprise tout en correspondant au besoin du client. Elle est la base qui permet de réaliser des tests d’utilisabilité et de perception.

Selon le type de projet, il est parfois difficile de créer un prototype à présenter au client. Pour un système d’information ou un programme particulier, le maquettage est le moyen le plus efficace pour tester les diverses fonctionnalités.

Cela consiste à représenter une suite d’écrans pour imager la navigation et l’utilisation du logiciel. Une vision simple et claire qui permet de mettre en relief les différents cas de figure envisageables. Les clients interviennent pleinement dans sa validation et font remonter les points à améliorer ou modifier avant d’entamer la phase de réalisation.

1/ La méthode papier

L’utilisation d’un support papier est la plus fréquente dans le maquettage. Un simple stylo pour faire interagir une série de représentations d’écrans en fonction du menu et des choix effectués. Cette version manuscrite permet au client d’avoir une vue d’ensemble de la solution proposée.

Lors de la présentation, les documents s’enchainent dans le cadre d’une simulation de l’application. Les utilisateurs agissent de manière réaliste, ce qui permet de relever les éventuels défauts et de mettre le doigt sur des fonctionnalités manquantes.

Bien plus rapide à produire qu’un prototype réalisé avec des lignes de code, la maquette informatique est souvent complétée par de nombreuses explications pour aider au mieux les développeurs à combler les demandes et les actions des utilisateurs. Si la maquette ne convient pas, il est très simple d’en faire une autre.

2/ La méthode logicielle

Se servir d’une base logicielle est une solution enviable pour donner plus d’interactivité au maquettage. Attention tout de même à ne pas prendre trop de temps à sa réalisation. Il ne s’agit pas d’un prototype. L’essentiel est de démontrer les fonctionnalités et la navigation qui vont répondre aux besoins du client en facilitant leur méthode de travail. Lors du test, une version informatique trop avancée peut mettre en conflit les efforts des développeurs aux critiques des utilisateurs. Il est préférable de se contenter de Word, PowerPoint ou Excel pour éviter de trop compliquer les choses. Une maquette ainsi réalisée profitera d’un temps de conception court et d’une grande simplicité d’annotations ou de modifications.

Les chefs de projet informatique sont les mieux placés pour effectuer ce travail. Du fait de leur proximité avec le client et les équipes techniques, ils mettent à profit leur compréhension de chaque métier pour imaginer l’ergonomie la plus adéquate. Comme bien d’autres, le maquettage fait partie des nombreuses compétences enseignées à l’école d’informatique et des hautes technologies du numérique AFTI. Chaque année, des futurs ingénieurs logiciels et informatiques profitent de formations en alternance au sein de grandes entreprises du secteur.

  • Sécurité informatique
  • Ingénierie des réseaux
  • Système d’informations
  • Génie logiciel…

Maquettage informatique - CFA AFTI

Pourquoi le maquettage informatique est une étape incontournable ?

Un format aussi simple qu’un tableur, une présentation PowerPoint ou un support papier peuvent s’avérer grossiers. Pourtant, le maquettage est d’une importance capitale à ce stade du projet. Il réunit le client et l’équipe technique pour décider du plan d’attaque et de sa conformité. L’esthétisme n’y a pas une place importante pour le moment. L’intérêt est de statuer sur le squelette du projet, qui une fois passé à la phase programmation, donnera naissance à un résultat fidèle aux souhaits du client et au confort des utilisateurs.

Pour y parvenir, la maquette permet de mettre en avant :

  • Les différents éléments du logiciel
  • Le fonctionnement de l’interface
  • L’efficacité des différents services
  • Le système de navigation
  • Les réactions de l’utilisateur
  • Les préférences de l’utilisateur
  • Les points à améliorer.

Le maquettage est indispensable à la réussite du projet. Grâce à lui, le client et les utilisateurs sont immédiatement impliqués dans le cadrage de la solution informatique. Leur contribution assure de la bonne compréhension de leurs besoins pour éviter toute mésentente lors de la livraison du produit. La mise en scène de situations réelles engage la réflexion et définit la marche à suivre. La présentation de la maquette permet d’analyser et de tester toutes les spécificités point par point jusqu’à la concordance des différentes parties.

Les avantages du maquettage informatique :

  • Rapidité de réalisation et de modification grâce au format
  • Expose le fonctionnement du projet
  • Lève les doutes liés à la conception informatique
  • Permet une planification efficace du projet
  • Aide à traduire les besoins fonctionnels du client
  • Facilite l’organisation à venir
  • Permet au client de se projeter dans l’utilisation de l’application.

Une fois terminés, les résultats sont étudiés et accompagnent la gestion du projet dans son ensemble. La vision du client est clairement définie, ce qui oriente l’organisation, ainsi que les différentes situations rencontrées dans la phase de conception et de réalisation.

De nos jours, les professionnels tentent de se démarquer par des délais de plus en plus courts. Dans cette optique, le maquettage est un élément important. C’est pourquoi il constitue un point essentiel de la formation de l’AFTI pour les ingénieurs et les chefs de projet informatiques.