+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

web écoconception

Web et écoconception, il est temps de s’y mettre

Le changement climatique est une réalité et aujourd’hui il est plus que temps de faire attention à notre pratique du web et à la façon dont nous concevons les services et produits pour les utilisateurs de demain. Imaginer des produits by design en poussant la réflexion sur la sécurité et la vie privée, tout comme sur l’écologie, devient un impératif. L’écoconception web s’inscrit dans une recherche d’économie des ressources et de respect de l’environnement.

 

La mesure de son empreinte

Il n’est pas toujours facile de se rendre compte de la pollution du web, aussi il existe un outil bien sympathique qui vous permet de mesurer la quantité de CO2 émis par un site internet. Prendre conscience de cette information peut vous donner les moyens d’atteindre un objectif : celui de réduire les ressources consommées par un site web. Mieux, vous pourriez même inscrire cette démarche dès la création from scratch du site !

Overdose JS

Une nouvelle librairie ? Un framework ? Non non, c’est juste un excès de son utilisation… Le Javascript est un langage puissant utilisé à toutes les sauces. Il a encore de très longs jours devant lui, mais il est devenu si simple d’en faire usage que la réflexion quant à son intégration n’est plus questionnée. Pourtant bien souvent ce que vous pouvez faire avec le JS, vous pouvez le faire en CSS. Par exemple, lorsque vous cliquez sur un élément d’un menu et que la page se met à défiler, généralement cette interaction est générée en JS / jQuery pourtant avec une simple propriété CSS vous arrivez au même résultat :
                                   html {
                                    scroll-behavior: smooth;
                                   }

Nul besoin d’aller chercher bien loin pour faire mieux, il suffit de se poser les bonnes questions. Cette fonctionnalité est-elle vraiment nécessaire ? Est-ce que je peux factoriser cette fonction ? Est-ce que je peux me passer de cette ressource ? Quand bien même vous ne pourriez vous passer du JS, pensez à le minifier, cela économisera des ressources. Cela vaut également pour le CSS.

Légèreté au service du plaisir

Les images non adaptées au web (haute résolution, format inapproprié) ralentissent le chargement des pages et sont très énergivores. Pensez à compresser vos images avant de les mettre en ligne, elles ne perdront pas en qualité. Si vous avez besoin d’avoir des images hautes définitions ou à l’inverse des images adaptées au format mobile, utilisez des media queries pour charger le contenu approprié en fonction du support. Vous serez gagnant à tous les niveaux. Cela amoindrira l’impatience des visiteurs, le site se chargera plus vite améliorant par la même occasion votre référencement et vous réduirez l’impact carbone émit par celui-ci.

 

Ce sont là quelques pistes de réflexions, il en existe bien d’autres. Voici une checklist comprenant 115 points à travailler pour pousser l’éco-conception web à son paroxysme. Cette pratique écologique dans le web s’inscrit dans une démarche durable, sensibilisant vos habitudes sur des sujets qui sont déjà au cœur des enjeux d’aujourd’hui. Cette démarche n’est pas seulement souhaitable, c’est une exigence pour la construction d’un partenariat d’avenir entre écologie et technologie.