Qu’est-ce qu’un ingénieur ?

Ingénieur informatique, ingénieur Recherche et Développement, ingénieur d’affaires : le terme d’ingénieur englobe une grande diversité de spécialisations. Un ingénieur, c’est un profil polyvalent et adaptable, à la fois doté de compétences techniques et managériales. Expert technique, ce professionnel est amené à résoudre des problèmes technologiques souvent complexes. Ceux-ci peuvent être liés à la conception, à la réalisation et la mise en œuvre de systèmes, de services ou de produits. Être ingénieur, c’est être moteur d’innovation ! Sa principale mission consiste à concevoir, coordonner et mettre en œuvre des solutions techniques pour répondre aux besoins des utilisateurs. Pour cela, il doit tenir compte de la réglementation en vigueur et des contraintes du projet (budget, délais). Selon les situations, il doit aussi prendre des risques, décider, agir. 

Être ingénieur, c’est aussi mobiliser des compétences managériales. Parce qu’il échange avec les différents interlocuteurs du projet (clients, fournisseurs, collaborateurs…), il doit faire preuve d’un certain sens de l’écoute et d’aptitudes communicationnelles. Au sein d’une équipe projet, l’ingénieur est amené à encadrer et faire travailler ensemble des profils complémentaires (techniciens, chercheurs…) S’il se destine à intervenir sur des projets d’ampleur internationale, il devra démontrer un intérêt pour la gestion et une maîtrise des langues étrangères lui permettant d’interagir avec des collaborateurs venus de tous horizons. Capacité d’analyse et d’anticipation, curiosité et aptitude à travailler en équipe comptent parmi les atouts de ce profit à la fois expert technique et manager d’une équipe. 

Quels sont les métiers d’ingénieur dans l’informatique et le numérique

En entreprise ou en SSII, l’ingénieur informaticien est un cadre responsable de la conception, du développement et de la maintenance des applications informatiques existantes ou en projet : de l’analyse fonctionnelle à la documentation des programmes informatiques, en passant par la conception, le codage et la mise au point. 

Particulièrement prisé des étudiants, la fonction d’ingénieur informatique renvoie à de nombreuses spécialités : développement de logiciels, déploiement de réseaux et systèmes, développement matériel… S’il exerce dans une grande entreprise, il aura tendance à être plus spécialisé et à collaborer avec d’autres spécialistes dans leur domaine. Dans une structure de plus petite taille, la fonction d’ingénieur informatique exigera plus de polyvalence et sollicitera des compétences dans l’ensemble des domaines – du codage à l’installation, en passant par la maintenance. 

Ingénieur cybersécurité, ingénieur systèmes d’information, ingénieur réseaux et télécoms : l’ingénieur informatique peut se spécialiser dans un domaine particulier. Il devra alors disposer de solides connaissances dans la sphère visée (cybersécurité, ingénierie de la blockchain, ingénierie de la réalité virtuelle…) et aura plus de chances de trouver un poste dans une grande entreprise. 

Quel cursus post bac pour devenir ingénieur dans les domaines du numérique

Quel bac avant des études d’ingénieur informatique ?

Pour se former au métier d’ingénieur, il vaut mieux choisir dès le lycée une formation appropriée à une poursuite d’études dans le domaine de l’informatique et du numérique. De préférence, on optera pour la filière généraliste scientifique. Le choix d’une option mathématiques, numérique, sciences informatiques ou encore sciences de l’ingénieur comme enseignement de spécialité représente une opportunité de prendre goût à la profession tout en apportant des connaissances utiles. 

Toutefois, des alternatives au bac S existent pour entreprendre des études d’ingénieur informatique. Formations courtes ou longues pourront aussi être intégrées après un bac STI (options génie électronique ou génie électrotechnique) ou un bac STG option informatique de gestion ou bac professionnel systèmes numériques. Il sera alors plus aisé de passer par une formation à bac+2 en alternance avant de rejoindre une école d’ingénieur ou de poursuivre des études d’ingénieur en informatique. 

Quelles études pour devenir ingénieur informatique ?

Prépa, BtS, DUT, école d’ingénieur : après le bac, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour accéder au métier d’ingénieur. Faut-il obligatoirement faire une école d’ingénieur ? Les longues études sont-elles à privilégier ? Voici un point sur les études pour devenir ingénieur informatique : 

  • BTS, DUT : les courtes formations ou passerelles

    Si l’obtention d’un bac+2 apparaît comme indispensable, la plupart des postes pour les ingénieurs informatique sont accessibles après l’obtention d’un diplôme de niveau licence ou au-delà. Beaucoup d’écoles qui forment aux métiers du numérique et de l’informatique ouvrent leurs portes aux bacheliers, mais d’autres ne sont accessibles qu’après deux ans de prépa (scientifique, informatique). Préparer un BTS en apprentissage peut constituer est une première étape dans le parcours de formation du futur ingénieur informaticien, avant de poursuivre en licence ou école d’ingénieur. 
  • Master, diplôme d’ingénieurs : les longues formations

    Généralement, les écoles d’ingénieurs sont accessibles après une formation bac+2 ou une prépa, mais il est possible d’intégrer certaines d’entre elles après le bac. Intégrer une école d’ingénieur correspond le plus souvent à un cursus de 5 à 6 ans, permettant l’obtention d’un diplôme d’ingénieur informatique, souvent prisé des recruteurs. Les universités proposent quant à elles une vaste palette de masters pro spécialisés en informatique, qui offrent aux diplômés de belles perspectives.

Quel salaire pour un ingénieur informatique

Le salaire d’un ingénieur informatique va dépendre de plusieurs facteurs, parmi lesquels son niveau de qualification, son expérience ou encore sa spécialité. L’environnement de travail a aussi une influence sur la rémunération, en fonction de la taille de l’entreprise et du champ des responsabilités confiées à l’ingénieur. Les rémunérations les plus attractives sont proposées dans les grandes entreprises, où des primes sur objectif, des primes d’intéressement ou des primes de participation peuvent s’ajouter au salaire. C’est pour cela qu’elles sont prisées par de nombreux candidats. 

En début de carrière, un ingénieur informatique pourra percevoir un salaire compris entre 2 500 et 3 500 euros bruts par mois. L’expérience est un facteur déterminant dans l’évolution de la rémunération : après quelques années, le salaire d’un profil senior pourra dépasser les 3 200 euros nets mensuels. Pour augmenter son salaire, l’ingénieur peut aussi évoluer dans sa carrière en visant des postes de directeur informatique ou de directeur des services d’information (DSI). 

Les barèmes de salaire dépendent en grande partie des spécialités, puisqu’un ingénieur en cybersécurité débutant gagnera quant à lui un salaire qui pourra aller jusqu’à 5 000 euros bruts et dépasser les 7 000 euros bruts après plus de dix ans d’expérience.