Livraison par drone : une filière en pleine expansion

Outre un aspect économique certain pour les sociétés de livraison, le recours au drone ne manque pas davantages. Il garantit un gain de temps indéniable, limite les déplacements en voiture, permet datteindre les lieux isolés et se montre plus écologique.

En plein développement, la livraison par drone pourrait causer la disparition de divers emplois, ainsi que la création de nombreux. Elle se heurte cependant à des difficultés juridiques.

Avec des formations techniques poussées, l’Afti Numérique vous prépare aux futurs métiers qui accompagnent la filière. Parmi les solutions en alternance proposées, on retrouve notamment :

Une technologie en pleine expansion

En France comme dans le reste du monde, la livraison par drone est devenue une réalité avec de très nombreux essais et zones de test.

Aux États-Unis, Amazon a lancé son propre service de drones à travers une ville californienne. Ils sont capables de parcourir jusqu’à 24 km avec une charge maximale de 2,26 kg. Réservée pour le moment à un faible rayon d’action, la technologie nécessite une supervision d’opérateurs pour éviter différents risques. Des ajustements sont prévus afin d’améliorer le service.

De son côté, le géant de la grande distribution outre-Atlantique Wallmart a déployé sa livraison par drones dans six États et plus de 34 villes. Avec près d’un million de livraisons à l’année, le service est disponible de 8 à 20h. Wallmart utilise la technologie de l’entreprise DroneUp pour des commandes livrées en moins de 30 min et pouvant peser jusqu’à 4,5 kg. En pleine expansion, Wallmart espère se forger une position de leader sur le marché de la livraison par drone.

Dans l’hexagone, La Poste et sa filiale DPD sont les seuls à avoir mis en place des lignes officielle dans le domaine. D’autres projets sont en cours à l’image des solutions à l’étude d’Airbus et Cdiscount. Pour le moment, lorsqu’une demande est formulée à DPD, elle parvient au livreur du secteur. Ce dernier dispose d’un véhicule spécifique avec plateforme de lancement. Une fois l’autorisation de décollage obtenue, un opérateur se charge des manœuvres pour mener à bien la livraison.

Livraison par drone : l’ouverture vers de nouveaux métiers

Toute l’industrie du drone est actuellement en plein bouleversement avec une intégration toujours plus poussée des nouvelles technologies. Entre la programmation embarquée, les nanotechnologies et l’intelligence artificielle, les ingénieurs informatiques sont de plus en plus demandés. En plus de la fabrication, limportance capitale dassurer une maintenance irréprochable vient s’ajouter.

Loin d’être autonomes, les drones de livraison nécessitent des opérateurs pour empêcher tout risque de collision. Ces pilotes de drones sont responsables du bon respect des règles de l’espace aérien et d’une trajectoire optimale.

Toutes les informations collectées par les drones vont également impliquer un fort besoin en experts de l’analyse de données.

Les limites et contraintes de la livraison par drone

La principale difficulté d’une livraison par drone est d’éviter la collision. Le niveau de risque peut varier en quelques secondes, surtout si la technologie se démocratise.

Le bruit important des hélices est également un point négatif sur lequel les constructeurs de drones progressent sans cesse.

En termes de puissance et de poids de charge, un drone est actuellement limité. Avec l’arrivée prochaine des piles à hydrogène, les choses pourraient changer.

Enfin, la définition d’un cadre juridique adapté est un point essentiel pour le bon développement de la livraison par drone. Du fait de la trop grande rigidité du cadre juridique actuel, DPD a décidé de ne pas poursuivre après 5 années de tests.