+33 (0)1 69 33 05 50

Les entreprises témoignent

Eddy P., Transition Manager, tuteur d’apprentis chez THALES

J’ai intégré Thales début 2003 en tant qu’analyste en ligne après ma formation à l’AFTI. Je suis aujourd’hui manager d’une équipe projet de dix personnes, au sein du service Desk. Etant à mon tour tuteur et encadrant de nombreux apprentis, je ne prend pas mon rôle à la légère. Ceci me prend du temps et de la disponibilité, j’insiste particulièrement sur deux points auprès des apprentis : la gestion des coûts et la présentation. J’ai deux à trois ans pour les former à nos méthodes et leur donner une expérience professionnelle adéquate. La durée de l’apprentissage me permet ainsi de les tester, de les évaluer et de les faire avancer dans l’optique de leur présenter une offre d’emploi à l’issue de leur formation.

Yoann C., Responsable de lot logiciel, Systèmes Aériens chez THALES

L’apprentissage est un bon moyen de former de jeunes collaborateurs et d’élargir le panel de compétences d’une équipe. En cela c’est un investissement rentable. En effet, trop souvent, nous pensons que recruter un apprenti sera contraignant – besoin de prendre du temps pour l’accompagner, le former. Quand on l’a fait, on se rend compte très rapidement de ce qu’il peut apporter à une équipe : regard neuf sur le fonctionnement, les process et l’organisation générale, motivation et forte capacité de travail.

Trois chefs d’entreprise représentant des PME exposent leur pratique de l’apprentissage – Altius, Interdata, Data Concept Informatique

Ils précisent qu’ils ont dû faire des aménagements pour observer l’alternance, mais que les avantages de l’apprentissage dépassent largement ces inconvénients. Ils ont expliqué leur intention à priori d’embaucher leur apprenti en fin de parcours lorsque les conditions le permettent. C’est le sens de leur engagement en apprentissage et l’intérêt de cette période qui permet d’observer l’atteinte des compétences. En réponse à une question qui leur était posée sur l’impact de la période de crise sur les recrutements d’apprentis, ils ont estimé que, actuellement du moins, l’apprentissage leur permet d’intégrer des jeunes dans les équipes.