+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

Le métier d’administrateur de réseau

Indispensable dans une économie de plus en plus connectée, l’administrateur réseau est chargé de la mise en place et de la maintenance des systèmes d’information de l’entreprise. Il est garant de la performance et sécurité des réseaux de communications dans son entreprise, ou auprès de son client.

Son profil, profondément technique, peut différer selon la taille et l’activité de l’entreprise : une SSII s’appuiera plus sur l’expertise et la gestion de projet de l’administrateur réseau, tandis que d’autres entreprises utiliseront plus l’administrateur réseau pour des missions de maintenance, de diagnostic et de support.

Un bac+2 (BTS Informatique, DUT Réseaux et Télécommunications) amène de solides bases en administration réseaux, mais la multiplication et complexification des réseaux et des protocoles nécessitent un apprentissage avancé allant vers un bac+5.

Pour vous transmettre les multiples connaissances nécessaires, l’AFTI réalise de nombreuses formations destinées aux jeunes ingénieurs afin de combiner expérience professionnelle et compétences techniques. Un enseignement complet plébiscité par des entreprises incontournables du secteur.

Les missions principales de l’Administrateur réseaux

Quel que soit le type ou la taille de l’entreprise, ou du client, les missions techniques de l’Administrateur Réseau sont :

  • L’Installation et le paramétrage des équipements et logiciels réseaux et télécoms.
  • La supervision et le dépannage des systèmes et applications réseaux.
  • La mise en place de la comptabilité des interconnexions des réseaux de l’entreprise.
  • L’optimisation de(s) réseau(x) et des logiciels en fonction des exigences utilisateurs (puissance, rapidité, stabilité).
  • La fonction d’assistance en cas de panne sur le réseau.

Au-delà des compétences techniques, l’Administrateur Réseau porte le chapeau de Chef de Projet ou de Responsable Sécurité, et même parfois de Consultant. Il peut ainsi endosser d’autres rôles dans son quotidien, comme :

  • Participer à la rédaction du cahier des charges (architecture, sécurité, etc.).
  • Conseiller sur l’achat de matériel pour son entreprise ou son client.
  • Conduire et conseiller sur des projets se rapprochant de son expertise.
  • Être garant de la sécurité des réseaux en l’absence de Responsable Sécurité des Systèmes d’Information ( RSSI ) ou d’ingénieur dédié.
  • Être garant des sauvegardes de données sensibles de l’entreprise.
  • Gérer le déploiement et l’optimisation de terminaux mobiles

La dimension de management sera directement liée à la taille de l’entreprise avec laquelle il collabore : plus le système sera large, plus il endossera un dossard de manager pour ses ingénieurs et techniciens. De la même façon, le profil de l’entreprise orientera des activités plus ou moins techniques, de maintenance ou de support utilisateur.

En tant que responsable de ses réseaux, l’administrateur peut travailler sous astreinte, que cela soit pour une mise en production ou un incident. Il peut ainsi être amené à intervenir à toute heure du jour ou de la nuit, en semaine ou le week-end, afin de solutionner d’éventuels problèmes techniques. En fonction de la taille de l’entreprise, un système de roulement est bien souvent mis en place, afin que la gestion des incidents ne soit pas toujours gérée par la même personne et que l’administrateur puisse dormir régulièrement sur ses deux oreilles.

Par ailleurs, dans un secteur en perpétuelle évolution, une veille est impérative pour se tenir au courant des mises à jour des systèmes d’informations, logiciels, systèmes d’exploitation et autres.

administrateur reseau

Les compétences attendues pour un administrateur réseau

Les compétences techniques généralement attendues par un administrateur réseaux sont celles listées ci-dessous. Elles sont toutefois amenées à évoluer régulièrement en fonction des avancées technologiques et techniques.

Savoir-faire technique

  • Maîtrise des procédures et normes de sécurité informatique et télécommunications.
  • Expertise dans l’administration des réseaux et systèmes d’informations.
  • Bonnes connaissances en technologies télécoms, internet ( Web, XML, PHP).
  • Bonnes connaissances en bases de données (Oracle, SQL, Server).
  • Bonnes connaissances des systèmes d’exploitation ( MVS, Linux, Windows et Unix).
  • Connaissances en architecture réseau et des protocoles d’information.
  • Anglais technique et professionnel.

Bien sûr, comme pour tout métier, d’autres compétences sont attendues qui ne concernent pas les compétences dites techniques ou le savoir-faire informatique. Il s’agit ici d’avoir des soft skills, comme on l’évoque dans les milieux RH. On parle aussi de compétences comportementales qui sont aujourd’hui indispensables pour travailler au sein d’une entreprise de plusieurs salariés.

Qualités humaines et savoir-être :

  • Un sens de l’écoute pour comprendre et traduire les besoins utilisateurs.
  • De la rigueur et de l’organisation afin de mettre en place les protocoles et assurer le suivi.
  • De la prévoyance face aux risques d’intrusions sur ses réseaux et systèmes d’information.
  • Une bonne résistance au stress, impératif afin de pouvoir travailler sereinement en cas d’incidents.
  • De la pédagogie afin de former les utilisateurs aux normes et risques de sécurité.

Parce que vous aurez souvent l’obligation d’acculturer les équipes aux bonnes pratiques et aux protocoles de l’entreprise les différents collaborateurs, vous avez besoin également de communiquer avec clarté et bienveillance, sans condescendance. Vous aurez certainement différentes typologies de collaborateurs en face de vous, de ceux qui ne comprendront pas forcément vos impératifs métiers à ceux qui n’auront pas le temps de s’y soumettre. Cela vous demandera donc également de la patience.

Administrateur réseaux, vers d’autres métiers

Pour la rémunération, vous resterez certainement dans les standards des métiers liés à l’informatique. Pour un jeune cadre, vous pouvez attendre entre 20 et 35k€. En tant que cadre confirmé, vous passerez dans le champ supérieur, avec une rémunération allant de 35 à 50 k€. Pour faire évoluer voter rémunération, vous pourrez alors tendre vers d’autres métiers, pouvant vous amener à évoluer en termes de compétences et de rémunération.

Le métier d’administrateur réseau peut ainsi amener à d’autres postes, demandant un même socle de compétences. En voici quelques exemples :

Évolutions possibles

  • Architecte Réseau
  • Consultant technique
  • Responsable de parc informatique
  • Responsable d’exploitation
  • Responsable sécurité informatique

Les formations Administrateur réseaux de l’AFTI

À l’AFTI, vous avez plusieurs chemins possibles pour vous former au métier d’administrateur réseaux. Vous pouvez suivre une formation dense de 15 mois, la formation ERE, permettant d’entrer plus rapidement dans la vie professionnelle. La formation ERSSE permet quant à elle d’étaler la formation sur deux ans, et de prendre ainsi le temps d’apprendre un métier riche en nouvelles notions et savoirs.

Pour l’une comme pour l’autre, une poursuite d’étude est envisageable au sein de l’AFTI, soit en Master 2 IRS ou vers la formation FORCYS, spécialisation cybersécurité.

Pour télécharger la fiche de la formation ERSSE.