+33 (0)1 69 33 05 50

Actualité et agenda de l'AFTI

Cloud computing - CFA AFTI

[Lexique] Le cloud computing, tout savoir sur le nuage

Apparu véritablement au début des années 2000, le cloud computing ne cesse de faire parler de lui. Qu’est-il donc réellement ? Il s’agit d’un système de stockage informatique réalisé sur des serveurs distants et sécurisés, permettant un accès à la demande aux données et aux ressources sauvegardées par le biais d’Internet. Un ensemble de services informatiques facturés en fonction de l’utilisation, à la manière de la consommation d’eau ou d’électricité.

Aujourd’hui, les prestations d’externalisation des sociétés de services cloud sont de plus en plus sollicitées et croissent à un rythme exponentiel. Un secteur en plein boum qui recrute de nombreux profils pouvant répondre à l’expertise technique nécessaire. Domaine incontournable des formations d’ingénieurs proposées par l’école d’informatique et des hautes technologies du numérique AFTI, le cloud computing offre de remarquables perspectives de carrière.

 

Les 3 types de services cloud

Professionnels comme particulier utilisent le cloud computing chaque jour, sans même le savoir. Les services en lignes sont nombreux. Qu’il s’agisse de messagerie, de stocker des images, de visionner des films ou de modifier un document, le cloud computing est partout. Il existe différents degrés de déploiement qui varient en fonction du niveau de contrôle. Avec le cloud public, toutes les ressources sont la propriété du fournisseur et sont disponibles par internet. Le cloud privé donne accès à des ressources utilisées uniquement par une seule et même entreprise. Comme son nom l’indique, la version hybride permet aux données de migrer de l’un à l’autre.

Selon les services proposés, des modèles de cloud se distinguent et se superposent pour une offre de plus en plus complète.

1/ IaaS

Sur ce marché qui ne cesse progresser en France, on retrouve tout d’abord les fournisseurs IaaS “infrastructure as a service”. Ils proposent d’accéder à de nombreuses ressources informatiques dans un environnement virtualisé grâce à une simple connexion Internet. Pour cela, ils mettent en place une infrastructure de calcul instantané, définie en fonction des besoins de leurs clients. Pas de dépenses liées à la gestion du réseau, des systèmes d’exploitation, du matériel et des serveurs physiques en interne. On ne paye que ce que l’on utilise, avec la garantie d’une parfaite sécurité des données.

 

Les principales utilisations du cloud computing IaaS sont :

  • Hébergement de site web
  • Stockage et sauvegarde
  • Réseau virtualisé de serveurs
  • Analyse de données
  • High-performance computing
  • Test et développement

On y retrouve de nombreux avantages :

  • Dépenses d’investissement et coûts de fonctionnement réduits.
  • Récupération d’urgence des données en cas de panne.
  • Facilite l’innovation: l’infrastructure nécessaire est disponible rapidement et les dépenses sont moins importantes en cas d’échec.
  • Réactif et économique en cas de pic d’activité : les ressources nécessaires sont mises à disposition au besoin et diminuées une fois le pic terminé.
  • Gain de temps : les équipes informatiques n’ont pas à se préoccuper de l’infrastructure informatique.
  • Un environnement stable : le fournisseur se charge de la maintenance, des mises à jour et garantit la fiabilité de l’infrastructure.
  • Sécurité des données.

2/ PaaS

Créé afin de mettent à disposition des entreprises une infrastructure de développement et de déploiement logiciel efficace, ce modèle de cloud computing offre un réel gain de temps et de performance. Les fournisseurs PaaS “plateform as a service” offrent les outils nécessaires pour réaliser tout type d’application cloud. Ils permettent de travailler sans les contraintes de maintenance de l’hébergement, du matériel et des logiciels. Les ressources sont accessibles par le biais d’APIs, ou de portails web afin de réaliser la conception, les tests, le déploiement, la gestion et la mise à jour de votre application web. La plateforme comprend également l’ensemble des possibilités de l’IaaS comme les serveurs, le stockage, etc.

 

Les principales utilisations du cloud computing PaaS sont :

  • Une plateforme idéale de développement : Parmi les outils inclus dans la solution, on retrouve la haute disponibilité, l’extensibilité, ainsi qu’un système multiutilisateur pour faciliter la création du code par les développeurs.
  • Analyse de données : Des logiciels d’exploration et d’analyse de données sont un réel atout dans l’amélioration des produits.
  • Aide à la gestion de projet : Des services liés à la sécurité et à la planification sont proposés.

 

On retrouve de nombreux avantages :

  • Des outils très avancés à un coût abordable : Le paiement uniquement à l’utilisation permet un accès à des logiciels de développement et d‘analyse très poussés à moindre coût.
  • Aide à la création du code : Les composants précodés entrainent un gain de temps considérable (services de répertoire, workflow, fonctions de sécurité et de recherche).
  • Travailler en équipe sans contrainte géographique : Accessible par internet, il permet aux développeurs d’applications de joindre leurs compétences sur un projet sans être physiquement au même endroit.
  • Développement sur différentes plateformes : ordinateurs, mobiles, navigateurs…
  • Gestion de la création de l’application de A à Z.

 

3/SaaS

Le type SaaS “software as a service” offre la solution logicielle la plus complète. En plus de disposer de tous les avantages de ses prédécesseurs, il permet à tous les utilisateurs d’une entreprise d’utiliser des applications cloud via Internet. C’est le fournisseur SaaS qui se charge de l’infrastructure sous-jacente, de la maintenance et autres mises à jour. Il héberge et gère le matériel ainsi que les logiciels afin de garantir un accès simple et rapide à une application sur l’ensemble du parc informatique de ses clients.

 

Les principales utilisations du cloud computing SaaS sont :

  • Service de messagerie web.
  • Logiciel de collaboration.
  • Logiciel de planification et calendrier.
  • Logiciel CRM.
  • Logiciel ERP…

 

On retrouve de nombreux avantages :

  • Un accès à des applications de qualité à moindre coût : Le fournisseur se charge de tous les frais liés à son fonctionnement, l’installation, intergiciels, la maintenance du matériel, etc.
  • Un paiement à la carte : Le fournisseur est le propriétaire de l’application et de l’infrastructure. Il ne facture qu’en fonction des ressources utilisées.
  • Un fonctionnement simple et direct : Le fournisseur s’occupe de la mise en place des logiciels et plug-in nécessaires à la bonne utilisation de l’application. De cette manière, elle est accessible immédiatement par simple connexion internet.
  • Accéder à ses ressources depuis n’importe quel ordinateur.
  • Des données sécurisées.

 

Le cloud computing : une expertise très demandée

Maintenant que la connexion internet a atteint un niveau de rapidité pouvant rivaliser avec une connexion locale, tout l’intérêt du Cloud computing se dévoile. Et avec un taux de croissance annuel moyen de plus de 20 %, il constitue un secteur prometteur pour les ingénieurs informatiques de demain.

Dans le cadre d’une formation complète et de qualité, l’AFTI apporte de nombreuses compétences essentielles pour entamer une carrière dans l’informatique. Le cloud computing y prend une place prépondérante compte tenu de son évolution au sein des entreprises dans tous les secteurs d’activité.